AMOPA

VAR

 

 

 

JOURNÉE DÉCOUVERTE

FORCALQUIER– OBSERVATOIRE de HAUTE PROVENCE

Sortie du mercredi 24 avril 2019

 

Une sortie pleine d’intérêt pour les Amopaliens, ce mercredi 24 avril 2019 pour une journée découverte du cimetière de Forcalquier et de l’observatoire de Haute Provence, organisée par Monique Fenouillet que nous remercions très chaleureusement.

Une matinée pluvieuse nous a fait découvrir en premier  FORCALQUIER, sous- préfecture des Alpes de haute Provence, et son CIMETIERE classé. Célèbre par le cloître de verdure formé par ses allées d’ifs taillés (un des plus beaux d’Europe).

IMG_5767            IMG_5769

Site classé depuis 1946 pour son architecture paysagère unique. Ce cimetière fut créé en 1835, mais ce n’est qu’au début du XXème siècle qu’on eut l’idée de planter des ifs pour en faire l’actuel cimetière jardin. Ces haies d’ifs taillés constituent un original cloître végétal percé d’arcatures donnant sur les tombes dont on ne connait pas d’autres exemples.

Des personnages célèbres sont inhumés ici.

-        Le professeur Pélissier qui présida le bureau des constatations de Lourdes.

-        Le professeur Edmond Henry qui opéra  Emmanuel Vitria doyen mondial des transplantés          cardiaques.

-        La famille Drummond dont le triple homicide en 1952 entraîna l’affaire Dominici.

-        Lucien Henry grand amateur d’art et amis de nombreux artistes dont Cartier Bresson ou Buffet.

-        Alain Prieur cascadeur et enfant du pays recordman du saut en moto.

-        Martial Sicard historien, député-maire initiateur entre autre de cet aménagement paysager.

-        Eugène Planchud pharmacien, collaborateur de Pasteur, scientifique, historien, auteur de contes et https://www.landrucimetieres.fr/spip/IMG/jpg/forcalquier1_aout2001_ti.jpg  poésies en parler de Forcalquier.

-        Eugène Bouche et sa famille dont la tombe maçonnique

         brise l’allée du fond du cimetière avec       

         son épitaphe où se mélangent désillusions humaines

         et grandeur républicaine.

 

«Pendant leur existence ils endurèrent bien des adversités, des injustices et de fâcheuses tribulations. Puis leur vie s’exhala sereine vers l’immensité sublime et mystérieuse. Aujourd’hui leurs débris inertes sous cette terre subissent fatalement les transformations que les évolutions du temps leur imposeront dans les siècles infinis »

(Epitaphe sur le tombeau de la famille Bouche)

 

LA CITADELLE

Ensemble de fortifications surmonté par la chapelle Notre Dame.

Bildergebnis für photos de la citadelle de forcalquier

Magnifique panorama sur Forcalquier, la montagne de Lure, les Alpes, le plateau de Valensole, la Sainte Baume, le Luberon…. A l’emplacement du château des Comtes de Forcalquier dont subsistent les bases au midi, s’élèvent aujourd’hui la chapelle Notre Dame de Provence ‘(1875) et le carillon. C’est l’un des très rares carillons manuels de Provence pratiquant le jeu traditionnel «à coup de poing» rénové en 1917.

IMG_5782                    IMG_5791

 

NOTRE DAME DU BOURGUET

Monument majeur de Forcalquier est connu dès 1155. Plus tard elle devient Co- Cathédrale avec celle de Sisteron. Construite au pied de la ville, en un site à la fois carrefour et lieu d’un marché millénaire, elle a  succédé à une construction plus ancienne. Elle participait au système défensif de la ville dont l’une des portes s’ouvrait près du porche.

IMG_5774                     Ähnliches Foto

Son plan primitif en croix latine, avec une nef centrale en berceau brisé, un transept roman et une abside gothique a été modifié au XVII è siècle par l’ajout de nefs latérales, de la partie supérieure du clocher et du campanile. L’orgue dont les premiers tuyaux remontent à 1629 est un remarquable instrument utilisé lors des offices et de concerts réputés.

         PAUSE DEJEUNER

Dans un agréable restaurant de la ville avant de faire  route vers Saint-Michel l’observatoire, pour notre prochaine visite.

OBSERVATOIRE DES SCIENCES DE L’UNIVERS

Bildergebnis für l'observatoire de haute provence

INSTITUT PYTHEAS

Rattaché au CNRS, à l’AMU (Aix- Marseille Université ) et à l’IRD ( Institut de Recherche pour le Développement ) l’Institut Pythéas regroupe en région Provence Alpes Côte d’Azur plus d’un millier de chercheurs, d’enseignants, ingénieurs, techniciens, administratifs,  doctorants….  Il fédère 6 grands laboratoires de recherche provençaux reconnus internationalement, couvrant les domaines scientifiques tels que l’astronomie, l’océanologie, les géosciences de l’environnement, les sciences de la biodiversité et l’interface «  environnement- société  ». C’est un site d’observation et d’expérimentation dans le domaine de l’astronomie, la physique de l’atmosphère et l’écologie. Il constitue un véritable pôle d’expertise dans ces trois disciplines. L’OHP offre l’un des meilleurs instruments mondiaux pour la recherche des planètes extrasolaires. C’est là que fut découverte la première exoplanète autour d’une étoile semblable au soleil par Michel Mayor et Didier Queloz en 1995.

IMG_5805Il abrite la station de géophysique Gérard Mégie qui est l’une des plus importantes stations du réseau mondial de surveillance sur les changements des constituants de l’atmosphère en particulier celui de la couche d’ozone.

La tour ICOS haute de 100m mesure en continu les concentrations des gaz à effet de serre sur le site de l’ONP. En écologie, un observatoire de la forêt de chênes pubescents étudie la dynamique, le fonctionnement et la biodiversité de la forêt méditerranéenne face aux changements climatiques.

 

Nous avons eu un grand intérêt lors de la visite guidée de la grande coupole et du télescope de 193 cm de diamètre qui a permis la découverte de la première exoplanète. Il est doté d’un spectrographe innovant qui le place parmi les meilleurs du monde.

IMG_5802                    IMG_5814

LE CENTRE D’ASTRONOMIE

C’est un établissement de médiation, de culture scientifique et technique qui a été créé en 1998 par le département des Alpes de haute Provence. Il a pour mission d’assurer la diffusion des connaissances dans le domaine de l’astronomie auprès d’un large public.

FIN DE LA VISITE

Visite passionnante et très instructive avec un ciel qui s’est dégagé dans l’après- midi.

Un souvenir supplémentaire s’est inscrit au programme, lorsque notre chauffeur s’étant trompé de route a voulu faire demi- tour dans un chemin boueux et le car s’est embourbé nécessitant l’aide d’un agriculteur avec son tracteur (vous avez eu les photos de cet incident).

Une belle journée découverte semblable à celle où un précepteur Belge M. Wendelin arriva à Forcalquier. Erudit, passionné d’astronomie il fut le premier à mettre en évidence la transparence de l’air dans ce pays et fit installer le premier observatoire en 1605.

Aline Sainte-Marie Senouillet